Travaux et Projets

Plan communal de sauvegarde (PCS)

 Aucune commune n’est à l’abri d’une catastrophe (inondations, incendie, accidents, …). Dans de telles situations il convient d’éviter l’improvisation en s’y préparant le mieux possible.

La rédaction du Plan Communal de Sauvegarde de la commune, document que l’on souhaite simple, clair et opérationnel, aura pour objectif d’être un aide-mémoire permettant de mettre en oeuvre en toutes circonstances les actions adaptées.

Le PCS définit, sous l’autorité du maire, l’organisation prévue par la commune pour assurer :

  • L’alerte

Nous sommes en cours de sélection d'un système d’alerte. En situation de crise le mailing ne constitue pas un moyen de communication optimal. Compte tenu des caractéristiques de la commune nous avons besoin d’un système d’alerte capable d’appeler des postes fixes et portables.  

Dans ce cadre-là nous réaliserons dans les prochaines semaines un référentiel des contacts de la population pour lequel vous serez contactés.

  • Les interventions

Toutes les moyens humains et matériels de la commune ont été listés et répertoriés.

  • La protection et le soutien de la population.

Dans le cadre de la rédaction du Plan Communal de Sauvegarde, la commune crée le REGISTRE COMMUNAL DES PERSONNES A RISQUES à compter du 15/04/2021

Ce registre a pour finalité exclusive de permettre l’intervention ciblée des services sanitaires et sociaux auprès de ces personnes en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence. Celui-ci est conservé en mairie et sera communiqué uniquement au préfet à sa demande.

Toutes personnes concernées par un des critères ci-dessous sont d’ores et déjà inscrites sur ce registre :

          - Personnes de 65 ans et plus,

          - Personnes de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail,

          - Adulte handicapé bénéficiant de l’un des avantages prévus au titre IV du livre II du code de l’action sociale et des familles (AAH, ACTP, carte d’invalidité, reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé), ou d’une pension d’invalidité servie au titre d’un régime de base de la sécurité sociale ou du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre.

Les données enregistrées sont les suivantes : nom, prénom, date de naissance, adresse et numéro de téléphone. Vous pouvez également nous communiquer le nom et les coordonnées d’une personne de votre choix à joindre en cas d’urgence.

Néanmoins vous pouvez à tout moment par courrier postal ou électronique effectuer une demande de radiation. Si besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter à la mairie les lundi et vendredi au 05 62 28 67 54.

 

Adressage

 

Les objectifs du nouvel adressage :

         - optimiser l’arrivée des secours

         - augmenter la rapidité des interventions en cas de catastrophes naturelles ou chimiques

         - faciliter le travail des facteurs, livreurs, transporteurs

         - permettre l’installation des lignes téléphones / Internet voire demain du haut débit par la fibre.

Les élus réaliseront eux-mêmes chaque étape de cette réalisation sans faire appel à un prestataire extérieur.

Nos modes opératoires et nos choix sont guidés par la méthodologie à appliquer. Nous sommes accompagnés pour celà par deux personnes qualifiées. Un élu, ancien président de l’association 32 des maires de France, en charge de ce dossier pour le Gers pendant de nombreuses années et un agent des finances publiques spécialisé dans le cadastre.

La première étape consiste à déterminer le point zéro de la commune puis de délimiter toutes les rues, chemins, voies, routes sur l’ensemble de la commune. A ce jour cette étape est achevée.

La deuxième étape qui consiste à nommer les voies est achevée. La simplicité a orienté nos décisions :

- pour le village (Gimbrède - Rouillac) : les noms ont un lien avec l’histoire.

- pour la campagne : les directions géographiques sont privilégiées autant que possible.

Les documents de synthèses de ces dénominations sont consultables en mairie.

La deuxième étape de numérotation va débuter.

Mise en valeur de la richesse du patrimoine de la commune

 

Nous souhaitons mettre en valeur et en lumière l’histoire de Gimbrède.

Pour cela nous collaborons avec madame Pauline Ramis, archéologue, qui travaille depuis des années sur l’histoire de notre village.

Un parcours patrimonial est en cours de réalisation, il devrait être finalisé avant l’été. Des panneaux sur l’histoire de la commune seront placés au pied des édifices emblématiques tels que le château, la prison ou les fortifications. Ce parcours permettra de se balader sur le site médiéval et ainsi de faire un voyage dans le temps pour découvrir de façon instructive et originale l’histoire des Templiers de Gimbrède.

Un reportage sera réalisé par des jeunes du territoire sur l’histoire et l’archéologie de Gimbrède. Ce mini-film sera disponible sur le site de la mairie et de l’association grottes et archéologie ainsi que sur la chaine youtube Arkéoflix.

Réalisation d’un FALC (document Facile A Lire et à Comprendre) pour un parcours accessible à tous : petits et grands et personnes en situation de handicap mental.

Si la situation sanitaire le permet, une inauguration de ce parcours sera réalisée les 4 et 5 juin. Avec une journée dédiée le vendredi à l’école de Miradoux.

Restauration du tableau de l’église de Rouillac

La conservation de l'oeuvre intitulée "Christ en croix entre la vierge et Saint-Jacques" peinte par un artiste local Mr RIGAL en 1822 est achevée depuis le 6 avril seulement avec quelques mois de retard.

Nous allons pouvoir engager le travail nécessaire à la restauration, qui lui rendra toute sa grandeur et sa majesté, dès lors que l’autorisation nous en sera donnée.

 Eclairage public

 

Le syndicat d’énergie ENEDIS à qui nous avons délégué la compétence de l’éclairage public nous accompagne dans ce projet. Un audit de nos équipements et consommations actuels est en cours de réalisation, notre objectif principal étant de permettre des économies d’énergie.

 

Commune engagée dans la réduction des déchets

L’objectif étant de réduire de façon significative nos poubelles noires destinées à l’enfouissement, de favoriser les filières de revalorisation, de réduire les dépôts sauvages et les actes de dégradations des points de collectes, de maîtriser les coûts de traitement des déchets en améliorant les gestes de tri individuellement.  

Avril 2021 : campagne d’intensification du compostage. 21 composteurs ont été livrés et une formation par l’agent de prévention du SIDEL maître composteur a été réalisé pour chaque foyer. 

Mars 2021 : réalisation de kit de tri pour chaque foyer. Si vous n’avez pas encore le vôtre, il est à récupérer en mairie !

Novembre 2020 : participation à l’enquête proposée par le SIDEL d’évaluation du gisement de pneus sur le territoire (malheureusement cette enquête n’est toujours pas finalisée, les actions sont tout de même en cours d’élaboration)

Septembre 2020 : installation du tri dans les cimetières

Extension du cimetière

cimetière et son extention


Les concessions libres se faisant rares au cimetière, un agrandissement a vu le jour sur le terrain attenant en direction du lavoir. Les travaux d’aménagement réalisés rendent disponibles une vingtaine de places.

De plus, à cette occasion, l'entreprise des Prestations Funéraires Falsoises de Mr LAGUILLERMIE a réalisé un columbarium et un jardin du souvenir pour un montant de 6 260 € HT.  

columb jardin souv

 

Station d'épuration

La station d’épuration du village étant arrivée à saturation, des travaux indispensables étaient donc à prévoir. Plusieurs propositions de réhabilitation et/ou d’agrandissement ont été envisagées.  Ce projet a été mené en étroite collaboration avec le service technique du conseil général (SATESE), le chargé d’intervention de l’Agence de l’eau et le maitre d’œuvre de la commune. 

La consultation a permis de retenir le groupement d'entreprises DIEUZAIDE - ACCHINI pour un montant de 111 801, 60 € HT.

 Au final et afin de bénéficier des financements de l'Agence de l'eau et du Conseil Départemental du Gers, une nouvelle station d'épuration plus performante au niveau du traitement de la pollution a été envisagée. L'appel d'offres pour la construction de cet ouvrage a été lancé courant avril 2019. Les travaux ont débuté en juin et sont à ce jour terminés.

Après plusieurs mois de mise en service, nous pouvons aujourd'hui dire que la station fonctionne bien et répond parfaitement aux besoins évalués. 

 

station bassin 2

 

Réserve incendie

Au hameau de"Basté" a été mis en place début juin 2020, par l'entreprise Dieuzaide, une citerne souple d'une capacité de 60m3.

Ces travaux avaient été validés par l'ancien conseil municipal pour un coût global de 7822€. 

Fortement préconisée par le SDIS 32, cette réserve devenait indispensable dans cette zone où de nouvelles constructions rendaient  le réseau en eau insuffisant en cas d'incendie. 

reserve deau

  

 

 

                                              

 

¨Pose de barrières bois à la fon